I  

Thanatopraxie
 

Le décret 2010/516 du 18 mai 2010, impose une formation théorique sur 3 mois consécutifs


2 sessions par an (janvier, juillet)

 

Formation théorique

 

2 formules au choix 

 

Formule  399 heures soit 11 semaines et 2 jours en  ligne

 

Formule 525 heures soit 15 semaines dont : 

13 semaines  en ligne

et 2 semaines en présentiel au laboratoire d'anatomie (atelier de préparation à la mise en pratique de la théorie : dissection, autopsie, traitement de corps intègres, autopsié ou don d'organes, art restauratif)

 

Bloc de compétences

Objectifs et contexte de la certification :

Les soins de thanatopraxie ont pour finalité de retarder la thanatomorphose et la dégradation du corps, par drainage des liquides et des effluents résiduels contenus dans le corps et par injection d'un produit biocide, offrant ainsi la possibilité de retarder une inhumation. Elle a été introduite en France à partir de 1963. Un diplôme national de thanatopracteur a été créé en 1994 pour encadrer la pratique de cette profession qui s’est fortement développée depuis.   

 
Activités visées :

La thanatopraxie consiste à injecter dans le système vasculaire de quatre à six litres d’un produit antiseptique et conservateur (formaldéhyde le plus souvent) destiné à remplacer la masse sanguine qui est évacuée par drainage veineux ou ponction cardiaque. Il y est associé l’évacuation des liquides et des effluents résiduels contenus dans les cavités thoracique et abdominale.    

Le lieu de pratique des soins de corps peut être une chambre funéraire, mortuaire ou le domicile des défunts, ce qui a une influence sur les conditions de leur réalisation.   

 
Compétences attestées :

- Connaitre le cadre réglementaire et social dans lequel évoluent les thanatopracteurs ; 

- Exécuter un soin de conservation, dans différents lieux (chambre funéraire, mortuaire ou à domicile) ; 

- Pratiquer l’activité professionnelle en toute sécurité.

Objectifs opérationnels :

- savoir faire des toilettes funéraires

- savoir faire des soins de thanatopraxie sur tous types de corps (intègres, autopsiés, abîmés, accidentés et décomposés)

- savoir restaurer des visages accidentés

- savoir prendre des empreintes de corps et fabriquer des moulages

 
Modalités d'évaluation :

Les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées ainsi que les modalités du cursus sont déterminées par arrêté conjoint du ministre de l'intérieur, du ministre chargé de la santé et du ministre chargé du travail.  

La formation théorique (de 190 heures minimum) sur au moins 3 mois consécutifs est complétée par une formation pratique en entreprise d'une durée minimum de 6 mois (100 soins de conservation minimum) accessible après réussite aux épreuves écrites de l’examen national et dans la limite du contingent de places offertes déterminé par arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé après avis du jury national et des organisations professionnelles de ce secteur.   

Pour les épreuves théorique et pratique, le jury national se compose d'un représentant du ministre de l'intérieur, d'un représentant du ministre chargé de la santé, de trois médecins légistes, anatomopathologistes ou enseignants universitaires de médecine et de six thanatopracteurs. En outre, les membres thanatopracteurs du jury national sont obligatoirement désignés évaluateurs de la formation pratique par le CNT (comité national d'évaluation de la formation pratique des thanatopracteurs)  

 

Il n'y a pas de structuration en bloc de compétence à ce jour au regard des textes en vigueur, donc pas d'équivalence qui soit officielle. RNCP 34880

La seule passerelle possible est à sens unique, c'est à dire que lorsqu'un établissement de santé cherche à recruter du personnel pour leur chambre mortuaire, il faut être titulaire du diplôme d'Etat d'aide soignant ou être titulaire du diplôme national de thanatopracteur. Il n'y a que dans ce cas où l'équivalence est reconnue.

L'unique voie d'accès à la certification est après avoir complété un parcours de formation (théorique et pratique) devant le jury national composé de 11 membres dont 6 thanatopracteurs désignés par le Ministère de la santé.

Concours théorique écrit :


Médecine (3 heures), 
Thanatopraxie (3 heures)

Formation pratique en entreprise sous le contrôle de la WeA

Un minimum de 100 opérations à effectuer sur six mois minimum

avec un ou plusieurs maîtres de stage diplômés depuis au moins 5 ans

Evaluation en entreprise

Résultats publiés dans les bulletins officiels des Ministère de l'intérieur

et de la Santé, un courrier sera envoyé directement au candidat,

courrier qui lui permettra de faire sa demande d'habilitation

 

Déroulement de la formation :

 

Les règlement intérieur et convention devront nous être retournés lors de votre inscription définitive soit 15 jours avant le commencement de la formation. 

Entrée en formation à 9.00 heures précises à la date prévue. Il vous sera remis le document suivant : une attestation d'entrée en formation. 

Une attestation de présence individuelle vous sera remise ainsi qu'aux organismes concernés, à la fin de chaque mois. 

Les cours auront lieu du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, vous aurez à signer tous les jours une feuille de présence individuelle. Les absences devront être justifiées avec preuves à l'appui. 

Vous serez soumis à un examen blanc tous les lundis de façon à contrôler votre compréhension et votre évolution.

 

 

Suite à ces cours théoriques vous vous verrez remettre un questionnaire que vous devrez compléter dans le courant de l’année : ce questionnaire vous servira de complément pour vos révisions. Vous pourrez contacter votre formateur  soit par Internet, soit par téléphone si vous rencontrez des difficultés dans vos révisions. Nous sommes là pour vous aider à mettre toutes les chances de votre côté pour l’examen.

 

Période de révisions : (entre la fin de votre formation théorique et les épreuves en fin d'année.

 

  • 1 semaine de révision facultative, mise en place gracieusement par la WeA, se tiendra en ligne, dans le courant du mois de novembre ou décembre de chaque année.

 

  • Epreuves théoriques en janvier de chaque année, ces dernières se tiendront dans la région Parisienne, elles seront mises en place par le ministère de la santé.

 

  • Après notification des résultats des épreuves théoriques, pour les candidats reçus, départ dans les plus brefs délais pour leur stage de formation pratique avec le ou les thanatopracteur(s) maître(s) de stage.

 

  • Au terme de votre formation théorique, les documents suivants vous seront remis : une attestation de fin de formation théorique, un certificat de formation en chirurgie reconstructrice post-mortem, un certificat de formation en moulage.

 

  • Une convention de stage sera signée entre la WeA organisme formateur, votre ou vos maître(s) de stage (thanatopracteur diplômés depuis au moins 5 ans et habilité(s)) et vous-même (la ou le stagiaire).Vous devez obligatoirement avoir effectué un minimum de 100 soins de conservation  pour que nous puissions vous inscrire à l'épreuve  pratique.

 

  • Congés annuels de la WeA :  

  • Nous mettons à votre disposition des devis et calendriers de formation pour les sessions, sur simple demande.

La WeA se réserve le droit de modifier les dates de formation et / ou d’annuler une session si le nombre de participants est insuffisant. La session sera alors reportée à une date ultérieure.

 

Toute annulation de la part du candidat doit être faite par écrit.

 

En cas d'abandon en cours de formation, ou après un délai de 10 jours après l'inscription définitive de la part de l'élève , les frais de formation sont dus, sauf cas de force majeure, justificatif à l'appui.

Au terme de votre formation théorique, un questionnaire de satisfaction vous sera remis ainsi qu'au maître de stage référent qui devront nous être retournés dans les plus brefs délais.

Pour les salariés, votre employeur recevra un questionnaire de satisfaction comparatif qu'il devra nous retourner dans les plus brefs délais.